Les Veilleurs - Théâtre, musique, arts plastiques

Le geste du temps

fantaisie scientifique au sujet du hasard

To beurre or not to beurre ? Telle est la question !

À travers l’expérience de la chute de la tartine beurrée, Gaston Félix, expert en science brute, interroge la place du hasard dans nos contrariétés et satisfactions quotidiennes.

Tel un grain de sable jeté aux yeux de la raison, le hasard est le geste du temps qui dessine nos vies.

Distribution

Jeu et écriture : Christophe Guétat
Mise en scène et aide à l’écriture : Kamille Chante et Johan Lescop
Conception du costume : Kamille Chante
Réalisation du costume : Adeline Mommenssin
Photos : Philippe Lamotte

Production Les Veilleurs avec le soutien à la création du Théâtre des Aires (Die), de la MJC Villeurbanne, du Serre de Barnave et de l’Ancien Monastère de Sainte Croix

Durée 1 heure / Public à partir de 16 ans

Ce spectacle est voué à être joué chez l’habitant et dans des lieux de proximité. Retrouvez la fiche d’accueil dans l'espace pro

Note d'intention

« Le geste du temps » est une causerie à l’image de celles que Gaston Bachelard se réjouissait de mener au sujet de la poésie et des éléments. Nous traitons là du hasard à travers l’expérience de la chute de la tartine beurrée. Dans quelle mesure sommes-nous responsables ou non du côté sur lequel va tomber notre tartine ? Est-ce que la chute finale est pré-déterminée ? La tartine dispose-t-elle d’un libre arbitre ? To beurre or not to beurre ? Autant de questions qui permettront au conférencier de développer sa pensée foncièrement optimiste.

Gaston Félix se revendique de la science brute, autrement dit d’une science libre du regard de ses confrères et pourtant universelle. Une science tout autant nourrie de formules mathématiques que de formulations poétiques, de suppositions physiques que de superstitions métaphysiques. Nous ne laissons bien souvent au hasard que la place qu’il prend de lui-même. Il surgit d’une infinité de possibles, nous projette instantanément dans le présent et donne souvent un goût particulier à ce moment unique. Magie de l’instant ! Il nous appartient alors de s’en saisir ou non.

Dans les spectacles précédents de la compagnie, je posais l’aléatoire comme principe d’écriture et moteur de jeu. J’ai fait ici le choix d’écrire « à la miette près » : l’inattendu se révèle d’autant mieux qu’il n’est pas convoqué ! La fiche technique se résumant à : du pain, du beurre et un soupçon de gravité, le spectacle est conçu pour être joué dans tout type de lieu et en particulier chez l’habitant. Nous affectionnons un théâtre de proximité où la rencontre avec le public peut se prolonger bien au-delà du temps de la représentation.

Christophe Guétat